mercredi 26 janvier 2022

Il y eut ...

 " L'oiseau, hors de sa migration, précipité sur la planche du peintre, a commencé de vivre le cycle de ses mutations.

Il habite la métamorphose. Suite sérielle et dialectique.
C'est une succession d'épreuves et d'états, en voie toujours de progression vers une confession plénière, d'où monte enfin, dans la clarté, la nudité d'une évidence et le mystère d'une identité : unité recouvrée sous la diversité...."
Oiseaux, Saint-John Perse


Il y eut le centaure 
...


La libération
 ...

 
La femme et l'oiseau 
...


L'oeuvre poursuit sa destinée
...

lundi 24 janvier 2022

L'Oeuvre au Noir ...


"L’Oeuvre au noir est déclenchée par la volonté de l’alchimiste. Il sent en lui un besoin d’éveil qui constitue le Feu de départ, le feu de la cuisson. Ce Feu philosophique est une chaleur intérieure qui vient certainement d’un endroit très sacré, rempli d’amour. Ce feu doit être doux de manière à révéler l’Or profond enfermé dans le Corps, et qui ne se réveillera pas avant que le Corps ne soit totalement dissout." 




 



Il est des tableaux guérisseurs ... Essence - témoin d'une plongée dans mes ombres ...
 Car j'ai plongé aux abysses de mes ombres, , m'y suis dissoute, perdue, j'ai cru y mourir et certes quelque chose de moi y est mort avant de renaître, alchimisée, fragile comme un nouveau-né, forte de l'initiation, debout et étourdie du parcours ...  - ,
 Feuilles d'or posées délicatement du bout des doigts, caresse au flanc des cicatrices, la jeune fille a pu, par sa légèreté accompagner l' enchanteresse en ce périlleux voyage ...


Vertu du mois " Courage devient Force de Rédemption "


" Je suis aussi noire que ma Lumière , je suis la vierge noire "
Rituel du cacao-air ...
Je convie la jeune fille ...



S'opère la métamorphose ...


D'autoportrait au noir


 Brûlure, s'enflamment les branches de romarin ...
Or marin,  j'ai laissé se marquer le sceau de la douleur



Purification ...



Brûlures, scarifications, feuilles d'or ... 
Etapes de purification et de guérison ...


 Scarification à l'enfance trahie, excision karmique, l'être émerge ...

Elle est revenue ...
Fragile ...
Debout ...


M'accompagne la vierge noire ...



mercredi 5 janvier 2022

S'achèvent les nuits saintes ...








Onzième nuit sainte Taureau R

"Brille plus clair, éclat de l'être,
Ressens la force du devenir,
Entrelace les fils de la vie
Dans l'existence foncière des mondes,
Dans la manifestation sensible,
Dans la brillante vie ostensible.
Ô éclat de l'être, sois visible !"
Douze harmonies zodiacales, Rudolf Steiner


Douzième nuit sainte Bélier W


"Surgis, ô prime lumière,
Saisis l'essence du devenir,
Empare-toi du jeu des forces,
Jette les feux qui éveillent la vie.
Tire parti des résistances,
Livre-toi au cours du temps.
Ô prime lumière, persiste !
Douze harmonies zodiacales, Rudolf Steiner


Treizième nuit sainte


 Je suis allée 13 nuits ...
si l'on se base sur les journées juives de 18 h à 18 heures



Je suis allée treize nuits ...
Il est au cosmos
Un souvenir ancien déjà
En ces temps lointains
Descendait
Lentement
L’âme réservée
D’hiérarchies en hiérarchies
Nulle tâche en son sein
Eternelle sa patience
Elle vint aux hommes
Une nuit de grand froid
Une nuit anonyme
Une nuit chère aux bergers
Elle vint à ceux –ci
Ceux-là mêmes
Qui de par leur piété
Conversaient avec la terre
Ceux-là mêmes
Qui conservaient de par leur simplicité
Une grande profondeur de cœur
Ils entendirent du haut des monts
Chanter allègrement les anges
Chant inspiré
Au cœur-même des bergers
...
...
...




Il est au cosmos
Un autre souvenir
Un souvenir ancien déjà
Naquit une âme
De grande lignée
Nombreux furent ses séjours
De temple en temple
Par les Mystères, façonnée
S’y prosternèrent les rois
S’y recueillirent les puissants
S’y rendirent les mages
Ceux-là mêmes
Qui de par leur sagesse
Savaient lire les astres
D’imaginations ils se nourrissaient
« Pour père, le Soleil
Pour mère, la Lune
Le vent l’a porté dans son ventre »
Vinrent les mages
Ceux-là mêmes
Qui de par leur sagesse
Conversaient aux hiérarchies
Ceux-là mêmes qui en images
Suivaient des yeux les descentes d’âmes
La voûte, livre leur était
Spirituels ils étaient
...
...
Et j’irai ces Temps
En totale liberté
J’irai debout
Je plongerai plus encore
Aux faîtes des mystères
Debout
Entre terre et ciel
J’irai de pair
Ecouter chanter Isis
Je lirai au ciel les dires de la Sophia
Miroir démantelé
D’un Osiris reconstitué
J’irai
Je suis allée treize nuits
Lentement
Profondément
En révérence



Des 2 enfants-Jésus à la naissance du Christ...
Au baptême du Jourdain





dimanche 2 janvier 2022

S'écoulent les nuits saintes ... Naisse le centaure ...

 


S'écoulent une à une les nuits saintes 
...


Première Nuit Sainte
Poisson N
" Que dans le perdu se retrouve la perte
Que dans le gain se perde le gain
Que ce qui conçoit se cherche dans le conçu
Et dans le reçu se reçoive lui-même.
Grâce au devenir promu à l'existence
Grâce à l'existence rendue au devenir
Que la perte soit en fait un acquis "
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner

                                         
Deuxième Nuits Sainte
Verseau M
"Que le limité s'offre à l'illimité
Là où manquent les bornes, que l'être creuse
Aus profondeurs, pour s'en forger lui-même;
Qu'il s'élève dans le torrent,
Se maintenant comme une vague dans l'écoulement
Par la forme passant du devenir à l'existence
Donne-toi des limites, ô illimité "
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner
Ps Le geste sur la première carte n'est pas le N
Je m'étais trompée au début des nuits saintes 
Je laisse le cheminement tel qu'il a été
Se tromper fait partie du parcours et demande à être accepté, assumé 

                                         
Troisième Nuit Sainte
Capricorne L
"Que l'avenir sur le passé repose
Que le passé ressente l'avenir
Pour conforter la vie dans son présent
Dans la résistance vitale intérieure
Que la vigilance des mondes s'affirme,
Que l'efficience de la vie s'épanouisse.
Le passe puisse-t-il supporter l'avenir !
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner
Ps Le geste sur la première carte n'est pas le N
Je m'étais trompée au début des nuits saintes 
Je laisse le cheminement tel qu'il a été
Se tromper fait partie du parcours et demande à être accepté, assumé 


   
Quatrième Nuit Sainte
Sagittaire G
"Le devenir accède au pouvoir d'exister,
En existant, le devenir va s'éteignant.
Le but réalisé emprisonne l'élan
Dans un vouloir-vivre qui va s'imposant.
L'ordre du monde achève d'être mûr en mourant,
Les formes dans les formes disparaissant.
L'existant puisse-t-il ressentir l'existant!"
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner

                                       
Cinquième Nuit Sainte
Scorpion CH
"L'existence, elle consume l'être,
Dans l'être cependant perdure l'existence.
Dans l'agir s'épuise le devenir,
Dans le devenir persiste l'agir.
Dans l'ordonnance cosmique punitive,
Dans la forme à soi-même répressive,
L'être conserve les êtres"
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner

                                       
Sixième Nuit Sainte
Balance S
"Les mondes maintiennent les mondes,
Dans les êtres se ressent l'être,
Dans l'existence s'enrobe l'existence.
Et l'être suscite les êtres
Pour s'épancher en actions à venir,
Et de l'univers paisiblement jouir.
Ô mondes, portez les mondes!
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner


Septième Nuit Sainte
Vierge B
"Regarde bien les mondes, ô âme!
Que l'âme perçoive les mondes,
Que l'esprit conçoive les êtres,
Agis par le pouvoir de la vie,
Sur la volonté ressentie, fonde,
Aie foi dans l'éclosion des mondes.^
Ô âme, connais les êtres!
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner


Huitième Nuit Sainte
Lion T
"Pénètre de ta gloire sensible
L'essence du monde réalisée,
Les substances devenant sensitives,
Prenant la décision d'exister.
Dans le brillant de la vie déferlante,
Dans les douleurs d'enfantement régnantes,
En sa grandeur sensible, montre-toi!
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner


Neuvième Nuit Sainte
Cancer F
"Toi, calme et lumineux rayon,
Engendre la chaleur de la vie,
Echauffe la vie de l'âme,
Pour que d'elle-même avec force elle s'imprègne,
Pour que d'esprit elle-même se pénètre,
Exhalant sa calme lumière.
Toi, lumineux rayon, sois fort !
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner


Dixième Nuit Sainte
Gémeaux H
"Ouvre-toi, être du soleil,
Mobilise ce qui voudrait stagner,
Retiens ce qui voudrait s'élancer
Pour que la vie s'intensifie,
Pour qu'avec bonheur l'univers se saisisse,
Pour qu'en un fruit le devenir mûrisse.
Ô être solaire, fais solstice !
Douze harmonies zodiacales , Rudolf Steiner




En parallèle avec une formation sur la biographie avec Cyr Boé
Je modèle ce jour Le Centaure
Qu'il est intéressant de passer de la position à 4 pattes à la position du torse de l'homme debout
Jongler avec la terre molle n'est pas de tout repos ...
Le cheval que j'aurais aimé fringuant sur ses pattes frêles demande plus de matière pour porter son propre poids 
...
J'aime ce cheval de labour, vigoureux, volontaire , inscrit sur la terre 
...
Et puis se dresse l' Homme
Les bras se libèrent
La colonne vertébrale se redresse
 Le regard droit
Eveil de l'âme de conscience 
...

Je poste ici le travail en cours ...
J'aime à réouvrir les ateliers du Kaïkan 
...

















vendredi 31 décembre 2021

En ce 31 décembre 2021 ...


Que ce passage vous soit de douceur et de sérénité ...
Allons notre individualité, allons notre courage, allons nos audaces et chantons, chantons et dansons encore ici et là, de par-dessus les barricades, au sein des chaumières, sur les pavés et sur les plages ...
Je nous souhaite Tolérance, Confiance, Bon sens et Amour , ici et là, par delà les frontières et les convictions
❤



 

jeudi 23 décembre 2021

Bonsoir à tous ...

 Bonsoir à tous ...

J'habite en Belgique ...
Il est 16 heures 54 ...

Pour que la culture reste debout ...


https://youtu.be/UgQfX21xP2o




mercredi 22 décembre 2021

Veille la Mère - Sagesse, emplie de douceur et de pureté ...

Les quatre semaines de l'Avent nous ont amenés à un véritable chemin initiatique en conscience ...
" Ce chemin, dans le présent cycle d'évolution, n'est pas directement lié au rythme de l'année , et néanmoins il s'agit d'un fait profondément substantiel que le temps le plus favorable pour l'acquisition des vécus dont il est question est précisément celui des quatre semaines de l'Avent, précédant directement Noël .
Car à cette époque, chaque homme prend de façon subconsciente le chemin à travers ses enveloppes, en s'approchant peu à peu, vers le temps de Noël, de son Moi supérieur.
Et si lui, en qualité de disciple de la Science spirituelle d'orientation anthroposophique, peut réunir avec celà le développement intérieur correspondant, et avant tout la formation de certaines vertus : la justice au cours de la première semaine de l'Avent, la tempérance et la circonspection au cours de la seconde, le courage et la présence d'Esprit au cours de la troisième, et à la fin la sagesse au cours de la quatrième semaine de l'Avent, alors, à Noël, un tel homme peut parvenir au vécu conscient de la naissance du Moi supérieur dans son âme.
...
Et ce vécu, en tant que résultat et achèvement de tout le chemin pris, peut de façon parfaitement réelle apparaître à Noël devant l'âme dans l'image de l'imagination suivante : Comme sous les voûtes d'un sublime temple, lui apparaît, emplie de sagesse, de pureté céleste et de douceur, l'image de la Vierge -Mère avec le petit enfant, rayonnant la conscience de l'Esprit, sur les bras ...
Le cycle de l'année, Serge O. Prokofieff


Et je vais ce chemin de l'Avent ...
Pas à pas 
...


Veille la Mère - Sagesse, emplie de douceur et de pureté ...
Elle rayonne vers la terre, discrète, généreuse, silencieuse ...


Se continue le chemin des images de Marie, de la mère originelle, de l'initiée, de la Mère-Douleur et Douceur ...
M'accompagnent les études de Rudolph Steiner sur la Nature des Couleurs ( GA 291 ) 
Hier, au coucher, je lisais le cheminement proposé par Steiner qui conduisait à

Le Vert est l'image morte de la Vie
La couleur Fleur de pêcher est l'image vivante de l' âme
Le Blanc, ou la lumière, est dans l'âme l'image de l'Esprit
Le Noir est l'image spirituelle de l'inerte, de ce qui est mort ...

D'intégrer son approche en méditation a ouvert mon âme à une autre perception de ces couleurs ...

Je me suis levée tôt ce matin, ai mis de l'ordre dans la maison, je suis sortie goûter au gel, me suis étonnée du chemin parcouru par la lune entre hier soir où elle était proche et ce matin, à l'opposé plus lointaine , la course des astres me reste une énigme ...

J'ai ensuite repris une des quatre peintures, me suis approchée du Noir ...
Me suis laissée surprendre par sa profondeur, sa spiritualité ...
D' entrer en lien avec le Vert, le Fleur de pêcher, le Blanc, le Noir avec le souvenir imaginatif de leur nature profonde m'ouvre un nouvel espace de recherche créatif ...

J'y vais pas à pas tant ce dialogue est puissant ...








 


Aller la couleur en lien avec le monde 
...




Aller la recherche ...
Plus de précision dans un autre article 
...